Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


The box - Richard Kelly

Publié par Choup sur 27 Novembre 2015, 10:32am

Catégories : #Petit & grand écran

Norma (Cameron Diaz) et son époux (James Marsden) mènent une vie paisible dans une petite ville des Etats-Unis jusqu'au jour où une mystérieuse boîte est déposée devant leur domicile. Quelques jours plus tard, se présente l'énigmatique Arlington Steward qui leur révèle qu'en appuyant sur le bouton rouge de la boîte, ils recevront 1 000 000 $, mais cela entraînerait la mort d'un inconnu.

Tiré d'une nouvelle de Richard Matheson (Je suis une légende), The Box propose une réflexion sur la lutte entre intérêt personnel et égoïste d'un côté et respect d'autrui de l'autre. Apparemment absente de la nouvelle, l'intrigue de "complot" concernant Arlington Steward amène quelques moments de tension qui sont probablement en trop. Certains passages et explications viennent surligner et alourdir un propos qui n'en demandait pas tant. Enfin, la réponse à "mais qui est Arlington Steward?" est un peu (voire beaucoup) too much.

Cependant, les deux premiers tiers du film sont très bons. Les acteurs, Cameron Diaz en tête, tout en doute et fragilité, font passer toutes leurs interrogations, la tension qui va crescendo. Cette grande réflexion sur ce que nous sommes prêts à faire pour notre propre bonheur. Il me semble quand même que dans le cas de Norma et Arthur, les dés sont pipés puisqu'au début du film, leur situation se dégrade: lui, ingénieur à la NASA se voit refuser un poste intéressant (ou une bourse, je ne me souviens plus exactement), quant à elle, professeure, elle apprend que leur fils ne pourra plus bénéficier de la réduction des frais de scolarités. Or, la famille vit déjà un peu au-dessus de ses moyens.

C'est donc une double réflexion sur la morale mais aussi sur une société de consommation poussant à toujours plus dépenser d'argent que mène ce film.

Sans les quelques bémols listés plus haut, ce film aurait été parfait. Il a quand même été un excellent moment (oui, je suis parfois très bon public dirons certains), on suit Norma et Arthur jusqu'à la fin terrible, on s'interrofe avec eux. A voir!

L'avis de Dasola, pas convaincue.

 

The box - Richard Kelly

Commenter cet article

D
Bonjour Choup, oui, une Dasola pas convaincue du tout mais peut-être changerais-je d'avis si je le revoyais. Merci pour le lien. Bonne journée.
Répondre

Nous sommes sociaux !