Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Rugby champagne pour finale de feu: victoire des All Blacks!

Publié par Choupynette de Restin sur 31 Octobre 2015, 19:14pm

Catégories : #Parlons rugby

Quel match! Probablement le plus beau de toute la compétition.

Après un Haka (le Kapa O pango ("l'équipe en noir" en maori)) d'une intensité rare, on sentait bien que les Blacks voulaient prendre leur revanche après la défaite dans le Four Nations, la compétition équivalente à notre 6 Nations, face justement à ces Australiens. Autant vous dire que j'étais rapidement dans le feu de l'action, au grand dam de la féline de la maison, qui trouvait vite que j'étais beaucoup trop bruyante pour son repos bien mérité après m'avoir "aidée" au jardin.

Un match sous haute tension, puisque entre les Australiens et les Néo-Zélandais, ce n'est pas toujours très rose. Comme me le rappelait mon journaliste rugby préféré, les noms d'oiseaux sont monnaie courante. Les Kiwis ne supportent pas les "bogans", comprenez, les bouseux, quant aux Aussies, ils surnomment leurs voisins les "sheep shaggers" ("niqueurs de moutons", amis de la poésie bonsoir!). Vous l'aurez compris: c'est pas parce qu'elles résident côte à côte un brin isolées à l'autre bout de la planète, que ces deux nations s'adorent.

Un match où l'on a vite cru que les Australiens allaient se faire marcher dessus, de contre-rucks en courses endiablées des joueurs de Richiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie McCaw (hum). Avec un essai en toute fin de deuxième mi-temps et un second juste à la reprise, on se disait (enfin, "on", moi, quoi), c'est bon (21-6, normalement, selon les stats de mon journaliste préféré, encore lui, ça ne se remonte pas).

Mais non, et c'est là la beauté de cette rencontre: après un plaquage cathédrale (aussi appelé spear tackle par nos amis anglophones), l'arrière tout feu tout flamme néo-zélandais Ben Smith est envoyé réfléchir au sens de la vie (et accessoirement de l'opportunité d'appliquer les préceptes des architectes de nos bâtiments religieux de l'époque gothique à la pratique du rugby) pendant 10mn (soit dit en passant, Wayne Barnes n'aime décidément pas les Blacks - remember le 1/4 de finales à Cardiff perdu en 2007: c'était lui l'arbitre de champ (ce soir il n'était qu'à la touche)) (promis, j'arrête les parenthèses).

Pendant ce temps, donc, que font les Australiens ? ben ils marquent, deux fois. On se retrouve donc à 21-17. Faites le calcul, 4 points c'est à peine plus qu'une pénalité, moins qu'un essai. Y'a le feu. Clairement.

Mais voilà, les All Blacks, probablement l'équipe à la moyenne d'âge la plus élevée (on me dit dans l'oreillette que oui, c'est "complètement l'équipe la plus âgée"), a su garder la tête froide. Richiiiiiiiiiiiiie courait de partout, Dan et son sourire coquin enquillait les points et ce drop magnifique avec même pas un pas d'élan à la 70ème, Jérôme Kaino plaquait à tour de bras et Brodie Retallick grattait des ballons à la pelle.

Sauts sur le canap', cris, chevelure ébouriffée: j'ai vécu ce match comme le meilleur des thrillers, avec en plus une happy end!

Je ne pouvais pas finir ce billet sans vous (re) montrer le Kapa O Pango. Il est mené par un joueur, un Maori, ici Keven Mealamu. Contesté au départ (pour le dernier geste qui mime un égorgement), il est devenu le haka des "grands jours" (traduisez "aujourd'hui on pense pas technico-tactique, on va les destroncher"!).

Pour en avoir vu beaucoup, je peux vous dire que celui-ci est vraiment d'une intensité rare. (après, vous pouvez rire aussi hein. on est fana, ou pas). Les paroles:

Kia whakawhenua au i ahau ! (Laissez-moi devenir un avec ma terre)
Hi aue, hi ! Ko Aotearoa e ngunguru nei ! (C'est notre terre qui gronde)
Ko Kapa o Pango e ngunguru nei ! (L'équipe en noir gronde)
Au, au, aue ha !  (C'est mon moment !)
I ahaha ! Ka tu te ihiihi (Faire face à la peur )
Ka tu te wanawana (Combattre la terreur)
Ki runga ki te rangi e tu iho nei, Tu iho nei, hi ! (jusqu'au ciel, au sommet !)
Ponga ra ! (La fougère argentée !)
Kapa o Pango, aue hi ! (All Blacks !)
Ponga ra ! (La fougère argentée !)
Kapa o Pango, aue hi, ha ! (All Blacks)

 

Quand même, je crois que je préfère un peu plus Piri Weepu comme leader de plutôt que Keven Melamu. Pas vous?

 

Commenter cet article

anjie 01/11/2015 03:03

C’est clair, on sent la Fan

Choupynette de Restin 01/11/2015 13:08

oui! je me suis régalée! quel suspense!

Nous sommes sociaux !