Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Du domaine des murmures - Carole Martinez

Publié par Choupynette de Restin sur 29 Octobre 2015, 11:42am

Catégories : #Ma bibliothèque

Du domaine des murmures - Carole Martinez

Tout comme l'excellent Le club des incorrigibles optimistes de JM Guenassia, le roman de Carole Martinez a obtenu le prix Goncourt des lycéens. Et une fois encore, c'est une récompense amplement méritée.

1187, Esclarmonde, fille du seigneur du domaine des Murmures doit sur les ordres de son père épouser Lothaire, fils de seigneur voisin, brutal et égoïste. La jeune fille ne trouve d'autres solution pour se soustraire à se mariage que de vouer son âme à Dieu, refuse publiquement le mariage et se coupe l'oreille pour montrer à tous sa détermination. Elle demande à son père de construire une chapelle dans l'enceinte du domaine, dans laquelle elle sera enfermée et les issues condamnées. Seule une petite fenêtre lui permettra de recevoir sa nourriture et de communiquer avec le monde extérieur.

Elle m'avait envoutée avec son Coeur cousu, Carole Martinez m'a une nouvelle fois captivée avec cette histoire de recluse. Et pourtant, la tâche était pourtant ardue. Que faire d'une jeune femme n'ayant rien connu à la vie (pas le droit de sortir du château, vous pensez, la donzelle est trop belle, trop...propriété de son père, avant d'être celle de son mari) et qui s'enferme dans une cellule minuscule pour y mourir. Et quand bien même. Malgré les références appuyées et nombreuses à sa foi (pour l'athée anti-religion que je suis ça aurait pu être un souci), Esclarmonde m'a touchée, j'ai lu son histoire avec un intérêt qui ne s'est démenti que lors de tout le passage sur la croisade...pénible, et je n'en voyais pas trop l'intérêt.

J'ai retrouvé l'écriture qui m'avait tant plus dans le Coeur cousu. Peut-être un tout petit moins envoutante cependant, mais toujours aussi évocatrice. Au service d'une histoire prenante, qui nous transporte avec brio au XIIème. Pas franchement super propice à la libération de la femme. Même si beaucoup ont eu la responsabilité des domaines quittés par leurs époux partis guerroyer aux croisades. Entre croyances mystiques et catholiques, destins de femmes et emprise terrible de l'Eglise, un voyage passionnant, poétique et qui se dévore d'un bout à l'autre.

L'avis de Dasola.

Commenter cet article

Lilly 23/11/2015 18:40

Carole Martinez a vraiment un don incroyable pour nous entraîner dans ses histoires. Moi aussi je garde un beau souvenir de ce livre, pourtant peu attrayant à mon goût au premier abord.

Hélène 03/11/2015 09:39

Je l'avais beaucoup moins apprécié que "coeur cousu"...

Choup 03/11/2015 10:29

Il n'est pas aussi envoûtant c'est sûr. Le coeur cousu était presque magique!

Tiphanie 01/11/2015 17:21

Te voilà prête pour lire La terre qui penche, j'avais beaucoup aimé Du domaine des murmures pourtant comme tu le dis ce n'était pas gagné, mais l'écriture est belle et nous embarque vers cette époque lointaine.

Choupynette de Restin 01/11/2015 19:10

oui, j'ai hâte de le lire. ^_^ tu l'as lu toi?

Mrs Figg 31/10/2015 21:04

J'avais adoré ! Il me tarde de mettre la main sur son dernier !

Choupynette de Restin 01/11/2015 00:06

je l'ai réservé à la bibli.. mais je ne dois pas être la seule! va savoir quand je l'aurai...

Aifelle 30/10/2015 06:30

J'avais beaucoup aimé cette lecture, autant que "le cœur cousu"

Choupynette de Restin 31/10/2015 20:11

un peu moins pour ma part, mais cela ne m'a pas empêchée de le lire presque d'une traite!

Nous sommes sociaux !