Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


The Guernsey Literary and Potato Peel Pie society - Mary Ann Shaffer

Publié par Choupynette de Restin sur 11 Août 2015, 09:50am

Catégories : #Ma bibliothèque, #coups de coeur

The Guernsey Literary and Potato Peel Pie society - Mary Ann Shaffer

Il y a des livres que vous voudriez ne jamais fermer. Des livres dont les personnages vous séduisent, vous charment tant et si bien que vous avez l’impression de les connaître.

C’est le cas avec ce roman épistolaire qui a connu un énorme succès, Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates (The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society) de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows. Après avoir découvert le genre avec, excusez du peu, Lady Susan de Dame Austen et Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos (dont je me rends compte que je ne l'ai pas chroniqué, honte à moi !!), ce roman-ci confirme que j’adore décidément le genre.

L’histoire se déroule sur plusieurs mois en 1946, d’abord à Londres puis rapidement à Guernesey, l’une des îles anglo-normandes (si proches de la côte française !). Juliet Ashton est en tournée pour la publication d’un recueil de textes humoristiques écrits, sous pseudonyme, durant la guerre et publiés dans un journal londonien. Elle se pose des questions, car malgré le succès indéniable de son ouvrage (après le flop de sa biographie sur Anne Brontë), elle ne sait pas trop quel sera le prochain sujet d’écriture, qu’elle veut absolument écrire sous son vrai nom. C’est au hasard d’une lettre reçue concernant un livre lui ayant appartenu, que Juliet fait connaissance avec Dawsey, habitant sur Guernsey. De fil en aiguille, de lettres en lettres, elle fait connaissance avec d’autres habitants de l’île et leur fameux club de lecture. Juliet a peut-être trouvé son sujet, mais il lui faut se rendre sur place pour en savoir plus.

Je ne savais pas que les Allemands avaient occupé les îles anglo-normandes (et pourtant c’est tout à fait logique), et ce roman épistolaire a donc comme toile de fond la vie sous occupation. C’est aussi une très belle histoire d’amitié, d’amour, de survie aussi. Chaque lettre donne l’occasion d’en savoir plus, épisode par épisode, sur cette histoire tragique. On rit, on pleure, on observe Juliet et ses amis Isola, Amelia, l’adorable Kit et j’en passe. Les différences de style entre les différents auteurs de lettres sont minimes sauf pour certaines (mais quand c’est la grenouille de bénitier qui écrit, forcément, ça se ressent dans le style, on ne s’y trompe pas !), l’ensemble est parcouru de remarques et traits d’humour parfaitement calibrés. Si l’évolution de certains personnages est cousue de fil blanc c’est avec beaucoup de plaisir que l’on la suit, en souhaitant parfois secouer certains personnages!! Les âmes chagrines diront que c'est niais et dégoulinant de bons sentiments. Peut-être, mais je me suis régalée.

On referme ce livre avec une furieuse envie de courir découvrir Guernesey, d’en savoir plus sur l’histoire de ces îles, et l’on voudrait absolument rencontre Juliet, Isola, Kit Dawsey, mais aussi Eben et Eli ou encore Sidney.

Si vous cherchiez un livre doudou, une petite bulle de douceur dans ce monde de brutes, ne cherchez plus! Un coup de cœur assurément, et un livre que je vais garder précieusement dans ma bibliothèque ! Et offrir !!

Si le livre est à l’origine entièrement l’idée et l’œuvre de Mary Ann Shaffer, sa nièce Annie Barrows a dû prendre la plume pour effectuer les corrections nécessaires avant la publication, à cause de la détérioration de la santé de l’auteure. Une interview d'Annie Barrows à lire ici.

Commenter cet article

Miss Léo 07/10/2015 22:23

Je n'ai pas accroché, et je n'ai pas réussi à le fini.. :-( J'étais déçue, car j'en attendais beaucoup ! Ton billet me donne toutefois envie de retenter l'expérience. Un jour peut-être...

Choupynette de Restin 08/10/2015 14:43

tu l'as lu au moment où il faisait le buzz? ou quelqu'un t'en a dit beauuuuucoup de bien?

She reads a book 18/09/2015 20:39

IL est toujours dans ma pal celui-ci pas encore eu l'occasion de le lire ;-)

Choupynette de Restin 27/09/2015 18:02

ça se lit tout seul et super rapidement... :) parfait pour les vacances ou les jours de blues.

sous les galets 21/08/2015 07:41

J'ai très envie de le lire, je l'avais effacé de ma LAL suite justement aux esprits chagrins qui avaient trouvé tout ça un peu dégoulinantes, mais ton billet me conforte dans l'idée que j'y trouverai mon compte quand même. Elle est top ta chronique ;-)

Choupynette de Restin 21/08/2015 10:27

Merci Galea! :) je comprends les "esprits chagrins" comme tu dis. C'est vrai que c'est très "mignon", beaucoup de bons sentiments, mais je trouve qu'il y a suffisamment d'humour pour compenser cet aspect un peu guimauve facile.

dasola 20/08/2015 17:09

Rebonjour, moi aussi, j'ai beaucoup apprécié cette lecture (en français). Il se lit tellement vite que l'on est déçu quand on l'a terminé. Je rêverais d'aller à Guernesey (rien que pour visiter la maison de Victor Hugo). Bonne après-midi.

Choupynette de Restin 21/08/2015 10:27

Oh oui! un voyage à Guenersey!! j'ai très envie de découvrir ces îles maintenant!

Noctenbule 18/08/2015 19:41

J'ai beaucoup aimé ce livre à la première lecture. Je suis allée à Guernesay pour le relire, et j'ai été déçu. On ne peut être émerveillé deux fois de suite.
Un conseil, garde ce sentiment de lecture en toi et ne le relis pas mais conseille le à ceux qui n'ont pas encore découvert cette pépite. :)

Choupynette de Restin 21/08/2015 10:30

eh bien, moi qui l'ayant lu en numérique comptais me l'acheter en poche pour le relire, tu douches mon enthousiasme!! ce qui confirme mon idée: relire un coup de coeur peut être sacrément périlleux! c'est pour cela que je n'ai jamais relu certaines très belles lectures, de peur d'être déçue.

Nous sommes sociaux !