Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Des légumes en veux-tu en voilà!

Publié par Choupynette de Restin sur 24 Juillet 2015, 12:58pm

Catégories : #Y'a d'la joie

Depuis mon dernier rapport circonstancié sur mes aventures d'apprentie jardinière-maraîchère, je suis rentrée dans une routine quotidienne confortable. Arrosage un jour sur deux, sauf pour les salades et les courgettes (ces dernières ont de nouveau souffert de la canicule), et récolte...presque tous les jours! Car l'on a parfois des surprises quand on part quelques jours ou quand on oublie de récolter! Tu tournes le dos, inconsciente que tu es, et voilà les courgettes, ces bougresses, qui doublent de volume (voire triplent quand un orage a la bonne idée de passer par là), quant aux tomates cerises, c'est à croire que les plants se "tirent la bourre" tant ils produisent. Certains vont même plus vite que moi: les tomates passent avant que j'aie le temps de les ramasser (je vous rassure, c'est quand même très rare!)

Je crois que j'ai bien dû dépasser les 3 kilos de courgettes et on s'en approche pour les tomates. Et comme ce sont parmi mes légumes préférés, tout va bien! et les aubergines arrivent! A moins donc enfin les fondues au cumin et les tians!

 

Des légumes en veux-tu en voilà!

Les salades ont bien poussé quand on compare aux petites pousses que nous avons plantées! Elles ont bien profité de l'orage d'avant-hier (et moi j'ai sorti les seaux pour récolter l'eau de pluie: 3 ont été remplis!)

Comme vous pouvez le voir, nous avons planté les batavias dans des pots; ce n'est guère orthodoxe pour qui a un jardin, mais après avoir lutté pour me débarrasser d'une colonie de limaces, je n'allais pas risquer mes petites pousses, certainement succulentes pour les arion rufus et autres cornu aspersum qui se baladaient dans mon jardin. Car ayant décidé de jardiner sans produits chimiques, je me suis donc transformée en chasseuse de gastéropodes et arionidae (oui, je me mets au latin). Légère et court vêtue (traduisez: souvent en chemise de nuit), armée d'une lampe torche, je traquais donc l'envahisseuse goulue, la terreur des courgettes, la vorace du carrée potager. Perverse, j'avais également posé deux récipients remplis de bière (heineken, la moins chère au litre, s'agissait pas non plus de gâcher). Le piège était tendu! La traque fut sans pitié. Plusieurs adultes et de nouveaux nés furent pris dans les rayons impitoyables de la lampe. Une alcoolique s'est noyée dans la bière. Les dangers de l'alcool ne doivent jamais être sous-estimés, selon Marisol T. Les poings dressés vers le ciel je lançai un cri de vict... hum. Pardon. Je m'enflamme. Bref, depuis, plus de dentelle au potager!

Des légumes en veux-tu en voilà!
Des légumes en veux-tu en voilà!

Quel plaisir aussi de se dire "tiens, il me faudrait une tomate", sortir dans le jardin et ramasser ce dont on a besoin (voire carrément beaucoup plus). Et le goût de ces tomates charnues, chaudes du soleil et tellement goutteuses... Pour les courgettes, je retrouve le goût de légumes cueillis "à point" sublimés seulement par quelques herbes aromatiques. Vive la menthe, le basilic ou encore le romarin du jardin!

 

 

Des légumes en veux-tu en voilà!
Des légumes en veux-tu en voilà!

J'en ai profité pour me régaler de tomates au basilic (avec un peu de feta (de la vraie hein!) ou de la mozzarella de bufflonne) ou à la menthe, mais aussi pour tester de nouvelles recettes comme une tarte courgettes/tomates/mozza avec une pâte brisée badigeonnée de moutarde au basilic.. un régal!

Des légumes en veux-tu en voilà!

Jardiner pour la première fois, c'est aussi s'exposer à l'échec, ou du moins à des déceptions. Les fraisiers ne se plaisent pas dans le carré, probablement à cause des plants de courgettes, envahissants. Autre souci, le plant de tomates anciennes a souffert. Les tomates ont le "cul noir". Je ne sais pas si j'ai trop ou pas assez arrosé, en tout cas, il y a eu un problème de ce côté là, et désormais toutes les tomates qui poussent sur ce plant ont ce défaut dû à une mauvaise assimilation du calcium.

Elle sont bonnes à manger cependant, mais elles ne grossissent qu'assez peu (alors que les toutes premières, qui commencent à peine à rougir sont tout bonnement énormes (je vous les montrerai une prochaine fois).

Sinon, le rosier refleurit tranquillement. Pour le reste, la canicule se charge de limiter la pousse. Cela dit, avec l'orage d'avant-hier, ça devrait vite repousser, j'aperçois déjà quelques pousses d'acacias. Une vraie plaie cet espèce !

Edit: 25/07. Suite au commentaire de miss Bluegrey, je vous montre en avant-première mondiale mon unique...poivron! deux plants et un seul malheureux poivron. Il y a eu beaucoup de fleurs, mais tous les embryons de poivrons tombaient... à mon grand désespoir. J'ai suivi les conseils de du merveilleux Pôpa de Bluegrey. Plus d'arrosage intempestif.

Des légumes en veux-tu en voilà!

Commenter cet article

T
alala ça fait envie tout ça!!! Je vais me mettre au potager en pot sur mon balcon!
Répondre
C
tu verras, c'est un vrai plaisir, pour finalement assez peu de tracas (sauf si tu subis des attaques de pucerons) ^^
A
Comme c'est agréable de cuisiner et manger sa production.
Répondre
C
oh que oui!!
A
Tu vas bientôt pouvoir faire concurrence à "silence ça pousse", bravo !!
Répondre
C
tu regardes l'émission? j'aime bien, ils sont rigolos tous les deux! Quant à leur faire de la concurrence... ;)
B
Bravo pour tous ces jolis succès ! Jolies récoltes ! :)<br /> Pôpa demande des nouvelles de tes poivrons... ?
Répondre
C
merci pour lui! :)
B
Très joli premier poivron ! ;)
C
merci!! j'avais complètement oublié de parler des poivrons!! du coup, je rajoute la photo: un seul qui pousse pour l'instant...il y a encore des fleurs, mais rien de plus.
M
Magnifiques tes récoltes ! Et oui, c'est tellement plus goûteux que ce qu'on achète. Rien que les radis, j'ai pu tester la différence ! Je m'intéresse particulièrement à tes salades maintenant que je tente l'expérience aussi. Pour l'instant stade 2,5 feuilles. L'échec concerne les courgettes en ce qui me concerne : il a fait trop chaud et les pucerons en ont eu raison. Mais le serpolet m'a remonté le morale. Pas toujours évident la vie de jardinière bio ! ;)
Répondre
C
en effet, pas toujours évident. De mon côté les batavia poussent à vue d'oeil! je pense commencer à en récolter une ou deux. Je les arrose tous les jours car enpot, la terre sèche vite, et elles n'aiment pas du tout. Par contre, pas d'affolement quand une d'elles a l'air ramollo: un peu d'eau et en 30 minutes, la demoiselle est de nouveau fraiche et pimpante!

Nous sommes sociaux !