Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a quelques temps, je vous parlais d'un petit livre plein de bon sens pour qui veut jardiner sans se prendre la tête: Je ne jardine que le week-end. Il m'a servi à engranger des préceptes simples, écolo pour la plupart, pour vivre son jardin sans stress. (Punaise, on se croirait sur un de ces sites qui vous donnent des astuces 3 fois par jour).

Depuis, mon petit jardin va bien, il abrite toutes sortes de petites bêtes (et même de plus grosses à moustaches !)...et nous allons bientôt pouvoir en récolter les fruits (et légumes).

C'est mon premier jardin, mon premier vrai essai de potager. Quand on est vraiment chez soi, je crois que la perspective change, il y a un plaisir particulier à regarder les plantes pousser (un peu de frustration aussi parfois (les glaïeuls, vous avez les pistils qui sifflent?? bande de fainéants!)), voir les insectes s'y plaire... Un dimanche matin à 7h30, quand on n'entend guère que les oiseaux, observer les plants de courgettes (atomiques!), chercher les bourgeons sur les plants de poivron, suivre la progression des fraises, plus lente que prévue...tout ça est reposant et vivifiant! Mercredi, j'ai récolté ma première courgette. D'autres sont en route. Chez les aubergines, deux pointent le bout (mais alors vraiment le bout) de leur nez. Visions avant/après des deux carrés...

 

Elle est pas belle ma courgette?

Alors elle est pas belle ma courgette?? :)

Elle est pas belle ma courgette?
Elle est pas belle ma courgette?

Le jardin c'est aussi un espace vert que l'on aimerait un peu moins fouillis, sans que ce soit la pelouse de Babeth à Buckingham non plus, hein. Alors, quand on ne veut pas de désherbant chimique, on prend ses petits bras musclés, et son nouveau joujou de chez Fiskars (qui ne fait donc pas que dans les produits de scrapbooking!) et on arrache tout ça, en laissant les plantes ensuite sur le sol, pour le protéger et servir de compost. Le truc marrant, c'est que pour se débarrasser l'outil des plantes arrachées, il faut faire une action, comme si on armait un fusil à pompe. Et le bruit est le même. La transpiration aidant, je me fais l'effet d'être en plein film d'action, à l'assaut des méchants envahisseurs. Appelez-moi donc la Schwarzy des pissenlits, la Bruce Willis des mauvaises herbes. Et il faut au moins cela, car ces pestes se plantent (c'est le cas de le dire!) au milieu de plantes que je veux laisser (trèfle et autre, qui servent aux butineuses).
Et puis parfois, on fait de drôles de découvertes. On arrache à grand peine une plante... on se dit, voilà une sacrée racine. on y regarde de plus près...la surprise est de taille!!

Elle est pas belle ma courgette?

Et donc, comme je le disais, on croise pas mal de bestioles. Il va d'ailleurs falloir que je me mette à la chasse aux limaces et escargots, qui se sont mis depuis hier à grignoter les feuilles de mes courgettes.

Elle est pas belle ma courgette?
Tag(s) : #Y'a d'la joie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :