Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Y'a d'la Joie!

Y'a d'la Joie!

Aventures culturelles en tout genre depuis 2006


Michel Strogoff - Jules Verne

Publié par Choupynette de Restin sur 27 Avril 2015, 18:53pm

Catégories : #Ma bibliothèque

Michel Strogoff - Jules Verne

Pour la dernière rencontre du club, nous voyagions... j'avais lu Birmane de Christophe Ono-Dit-Bio, qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, loin de là, puisque deux mois après ma lecture, il ne m'en reste pas grand chose!

Je voulais également lire ce roman de Jules Verne que M. Choupynette avait aimé. Me voilà donc partie sur les routes de la steppe sibérienne aux côtés du plus célèbre des courriers du Tsar! Nous sommes au début du 19ème siècle, les Tartares ces orientaux barbares et assoiffés de sang ont envahi la Sibérie. Pire, un traitre, Ivan Ogareff démis de ses fonctions dans l'armée s'est joint aux envahisseurs et se dirige vers Irkoutsk où réside le frère du tsar: il compte s'en faire accepter pour ensuite pouvoir livrer la ville, capitale de la région, aux mains du grand Khan. Le télégraphe étant coupé après l'Oural, il faut envoyer un courrier pour prévenir le frère du tsar. Ce sera donc Michel Strogoff.

De péripéties en péripéties, Verne emmène son lecteur à travers les monts Oural et l'infinie steppe sibérienne. Aux prises avec mille dangers, Michel rencontrera sur sa route la belle Nadia, partie rejoindre, et croisera le chemin de deux journalistes concurrents, l'Anglais Harry Blount et le Français Alcide Jolivet notamment. Les relations de ces derniers donneront lieu aux seuls moments un peu comiques du roman. Pour le reste, Verne enchaîne les étapes à folle allure, les péripéties rocambolesques et autres rencontres fatales. C'est un bon roman d'aventures, particulièrement dépaysant. Ce bon Jules, que l'on sent très porté sur la science et la géographie ne ménage pas sa plume quand il s'agit de nous décrire les paysages ou les habitudes sociales. On s'y croirait. Marchés surpeuplés, chevauchées dans les montagnes de l'Oural, fleuves en furies... Là où le bât blesse, c'est au niveau des personnages. Car il faut bien l'avouer, la psychologie, le Julot, c'est pas son fort. Les gentils sont très gentils, et les méchants vachement méchants. Et cela donne parfois des dialogues... pas franchement enlevés!

Sa prose est aussi marquée par les stéréotypes de l'époque sur les sexes, les idées de races etc. Cela aura un peu gâché ma lecture. Mais cela n'en fait pas moins de Michel Strogoff un roman d'aventures fort sympathique qui vous sort de votre quotidien!

De l'auteur j'avais déjà lu Le château des Carpathes.

Commenter cet article

Aude 01/05/2015 14:22

il y a bien longtemps que je n'ai pas lu un Jules Verne alors oui, pourquoi pas s'y replonger , d'autant plus que j'aimais bien.

Choupynette de Restin 15/05/2015 13:38

J'en ai encore d'uatres dans la pal comme Voyage au centre de la terre... mais ce n'est pas franchement une priorité, on va dire! :)

Alex-Mot-à-Mots 29/04/2015 10:10

Une lecture qui ne m'attire absolument pas. Trop datée, je pense.

Choupynette de Restin 29/04/2015 10:16

datée en effet sous certains aspects. ;)

maggie 27/04/2015 22:41

Je n'ai pas lu celui-là mais j'en lis de temps en temps... finalement, j'aime bien les romans d'aventures, mais ce qui me rebute c'est plutôt ses descriptions informatives... en ce qui concerne les préjugés, cela est présent chez tous les auteurs du XIXeme siècle

Choupynette de Restin 28/04/2015 09:31

Pour les préjugés, c'est sûr, mais cela m'a particulièrement frappé ici par le fait même que l'intrigue est "exotique". Et puis, cela faisait un moment que je n'avais pas lu de classique... :) Quant aux descriptions, c'est vrai que certaines sont un peu de trop. Mais je crois que c'est typique d'un auteur qui veut "instruire" son lectorat!

Le Papou 27/04/2015 22:15

Choupy, Michel strogoff est un livre de mecs âgés de 14 à 71 ans , et un excellent souvenir.
Le Papou

Choupynette de Restin 28/04/2015 09:31

je m'en doute Papou!! d'ailleurs mon cher et tendre à adoré!!

Nous sommes sociaux !